Samedi 23 Août 2014 - 16:33
Par Wael Sghaier

Ville 12. Noisy-le-Grand. Un Moment 

Ce jour là, et comme souvent, je n'ai pas de programme bien précis. J'ai entendu parler vaguement de certaines choses et je préfère me laisser guider par mes rencontres. J'arrive donc à la gare RER A de Noisy-le-Grand Mont d'est. La gare est déjà en soit quelque chose à visiter. À la fois centre commercial, centre d'affaires et lieu de desserte de la ville, l'endroit est resté figé dans les années 80. Il n'y a pas vraiment de ligne architecturale. Du gris et des couleurs. De nombreux styles se mêlent.

Quelques personnes sont là, des enfants qui sautent de mur en mur comme des puces sur la fourrure d'un chat, des femmes assises sont à discuter de la météo. "Je crois que l'on va se prendre la sauce" dit l'une d'entre-elle. Je leur demande la direction de la mairie. Elles essayent tant bien que mal de m'expliquer le chemin, la mairie n'étant pas à coté de la gare.

Après quelques minutes de marche, la pluie commence. Des petites gouttes, puis des grosses gouttes et du vent. Un super moment lorsqu'on est en tee-shirt. Il suffit d'un sourire pour qu'une mamie me propose une place sous son parapluie. Je partage l'espace avec son petit chien. Elle m'explique sa vie en quelques mots, me parle la maladie de son mari et de son chien. La pluie ne cesse pas. Elle se serre contre mon bras et me demande de tenir le parapluie. "C'est plus simple" dit-elle. Je ne sais même pas si nous allons dans la bonne direction ou si je me fais enlever par une mamie fan de Dalida et de croissant au beurre. Elle continue de me raconter sa vie, la construction du palacio d'abraxas et de la ferme que ses parents avaient dans le vieux Noisy. Mes questions sont sans réponse. Impossible de savoir son prénom. Son âge et son lieu d'habitation. Après au moins 30 minutes de marche, nous sommes arrivés. Elle me "lâche" et continue son chemin. "Je peux vous prendre en photo pour mon blog de voyage ? C'est strictement personnel". "Non merci, j'ai pas confiance en internet". Et elle s'éloigne. Sans autres mots.

A propos

Mon incroyable 93, c'est un voyage de 4 mois en Seine-Saint-Denis pour découvrir ce territoire sous un autre angle. Pour donner à voir ce 93 qu’on n’imagine pas et déconstruire les clichés qui entourent ce département, un touriste a donc décidé de partir en voyage pour aller à le rencontre des habitants et voir le patrimoine séquano-dionysiens. Un voyage pas très loin de Paris, pas très loin de chez vous (sauf si vous habitez le Minnesota) et pas très loin de chez lui,  à seulement quelques stations de métro (et RER) de la capitale afin de redécouvrir le département où il a grandi et le faire (re)découvrir à d'autres.
Le voyage sur facebook et sur twitter.