Lundi 25 Août 2014 - 18:43
Par Wael Sghaier

Noisy-le-grand. Maxime. Personne connue croisée par hasard dans la rue. 

En me baladant dans les rues de la vieille ville de Noisy-le-Grand, à la recherche de l'office du tourisme, j'ai croisé par hasard une personne que je connaissais. Un ancien camarade de promo. Maxime, presque 40 ans, ancien punk, philosophe, tantôt courtier en assurance et galeriste, tantôt herboriste et agitateur des nuits parisiennes. Une personne qui a des choses à dire et avec qui l'on ne s'ennuie vraiment pas.

En costume ce jour là, il n'a pas eu peur de m'amener dans un lieu abandonné. Malgré la pluie, la boue, et ses jolis mocassins en daim, il m'a montré le Noisy "subversif". Un lieu où il a fait de nombreuses soirées et dont il connaissait les moindres recoins. "C'est plus de mon âge" dit-il. On sent dans ses paroles une pointe de nostalgie. Il me parle d'une époque où les choses étaient plus facile. Plus facile pour faire des "teufs".

Malgré des paroles de roublards et de vandales des années 80, il me cite tour à tour Confucius, Spinoza et Kant. Si je ne le connaissais pas, je serais vite parti en courant car il est compliqué de distinguer la folie et l'ironie dans ses propos. 

Maxime, pur produit de la ville, éternel incompris et des milliers d'idées pour développer sa ville. Il souhaite proposer des balades urbaines sur l'histoire punk du 9-3, créer un jeu de société sur le département et continuer "à colporter la bonne parole". "C'est un super projet de vie je trouve" dit-il après s'être grillé sa dixième cigarette en même pas deux heures. 

Mieux qu'un guide touristique, Maxime se fera un plaisir de vous faire découvrir SON Noisy-le-Grand, hors des sentiers battus, tantôt au calme le long de la marne à admirer les reflets du soleil sur l'eau, tantôt au fort de Villiers en vous faisant visiter les méandres ce lieu abandonné par l'état en 1992.

A propos

Mon incroyable 93, c'est un voyage de 4 mois en Seine-Saint-Denis pour découvrir ce territoire sous un autre angle. Pour donner à voir ce 93 qu’on n’imagine pas et déconstruire les clichés qui entourent ce département, un touriste a donc décidé de partir en voyage pour aller à le rencontre des habitants et voir le patrimoine séquano-dionysiens. Un voyage pas très loin de Paris, pas très loin de chez vous (sauf si vous habitez le Minnesota) et pas très loin de chez lui,  à seulement quelques stations de métro (et RER) de la capitale afin de redécouvrir le département où il a grandi et le faire (re)découvrir à d'autres.
Le voyage sur facebook et sur twitter.

Partenaires