Jeudi 03 Avril 2014 - 11:25
Par Wael Sghaier

Ville 3. Jour 1. Saint-Ouen, son parc, ses artisans et ses habitants.

Le début du voyage

Vous vous demandez  où sont passées les villes 1 et 2 (respectivement Épinay-sur-Seine et L’Ile-Saint-Denis) ? Vous avez l’impression d’avoir raté un épisode. Que nenni ! Tout va bien, j’ai, comme à mon habitude, un peu de retard. Vous aurez donc la chance de lire mes premiers jours de voyage dans l’nord dans quelques jours. Je vous rassure, ce modus vivendi ne va pas durer. Je vous promets d’être plus ponctuel à l’avenir et de ne pas vous faire rater une seule seconde de mon voyage.

Vous vous demandez maintenant qui est cette personne qui écrit ces choses sur ce site qui est habituellement réservé aux professionnels du tourisme de la Seine-Saint-Denis ? Je suis seulement un touriste, professionnel, qui voyage pendant 4 mois dans le 9-3 pour VOUS faire (re)découvrir ses richesses ! Au programme, des milliers d’adresses, de lieux, d’habitants, d’artisans que je vais m’efforcer de mettre en valeur (ou pas) pour (essayer) de changer l’image d’un territoire que l’on ne pense pas forcément touristique. Bon j’arrête de parler de moi, aujourd’hui la star c’est… Saint-Ouen !

Cette ville n’était pour moi qu’un métro à consonance italienne (Garibaldi), des puces où j’allais quand j’avais 19 ans pour m’acheter des "sapes" (sans vraiment rien trouver), une patinoire construite par un architecte au nom un peu russe (Chemetov, le même que les Halles avant leur rénovation) et un club de foot plus vieux que papi Marcel et Mamie Huguette réunis !

Après avoir passé le Périph’ (oui, oui, c’est possible de passer la grande voie rapide qui entoure virtuellement Paris) et la porte de Clignancourt avec Léonard (c’est mon vélo), direction le nouveau grand parc de la ville.

Un poumon vert en pleine ville

12 hectares de verdure qui ont ouvert le 7 décembre 2013 et qui se veulent être un véritable trait d’union entre la Seine et la ville de Saint-Ouen. En fait, c’est le centre vert de l’aménagement du futur éco-quartier des Docks qui va accueillir à peu près 15000 personnes (si tout va bien) à l’horizon 2020. 

Le parc est composé de 3 grandes aires (nature : serres pédagogiques, ruches et jardins partagés, loisirs : grande pelouse, aire de glisse, mur d’escalade, amphithéâtre et jeux pour enfants et repos : prairie et promenade.) qui contribuent à favoriser la vocation première du lieu : recréer du lien social ! Au centre, une allée bordée de chênes relie le quartier des Docks au quartier du Vieux Saint-Ouen et au château de 1821 construit par Louis XVIII pour sa favorite, une comtesse dont j’ai oublié le nom. (cliquez ici pour lire toute l’histoire du parc).

Mathieu, le directeur du parc, qui est aussi l’un des membres fondateurs d’accueil banlieue (mon fournisseur officiel d’hébergement pendant mon voyage et accessoirement une association de personnes incroyables qui ont aussi envie de changer l’image de la banlieue) m’attend à midi (je suis à l’heure) pour manger et me faire visiter le parc. Je rentre par la rue Albert Dhalenne. Je descends de mon vélo (les gardiens y veillent) et marche jusqu’à la grande serre centrale.

Il y a du passage et de la vie. C’est peut-être l’effet mercredi. Des enfants qui arrosent les semis et des adultes qui posent des questions sur les jardins partagés. 
« Comment on fait pour avoir un petit bout de jardin ? » me demande une femme.
« Euh… Désolé, je crois que c’est complet. Enfin, je ne travaille pas ici, allez demander »
« En tout cas, c'est une super idée, ça donne envie de jardiner et de faire des soupes… » (une réponse qui fait plaisir à entendre, même lorsqu'il fait 20 degrés).

Un bel endroit, avec de bonnes idées, des habitants qui ont l’air d’apprécier, des évènements et de belles choses en perspective. Dame nature n’a pas encore complètement pris ses marques mais cela ne serait tarder. En 4 mois, c’est déjà une belle réalisation. Je valide ce lieu en toute subjectivité. 

Saint-Ouen, informations pratiques

Métro : Ligne 13. Arrêt Mairie de Saint-Ouen.  
Adresse : Quai de Seine 93400 -Saint-Ouen
Téléphone : 01 40 12 87 22 (si vous voulez plus infos et parler à Mathieu)

Lire la suite de la visite de Saint-Ouen

A propos

Mon incroyable 93, c'est un voyage de 4 mois en Seine-Saint-Denis pour découvrir ce territoire sous un autre angle. Pour donner à voir ce 93 qu’on n’imagine pas et déconstruire les clichés qui entourent ce département, un touriste a donc décidé de partir en voyage pour aller à le rencontre des habitants et voir le patrimoine séquano-dionysiens. Un voyage pas très loin de Paris, pas très loin de chez vous (sauf si vous habitez le Minnesota) et pas très loin de chez lui,  à seulement quelques stations de métro (et RER) de la capitale afin de redécouvrir le département où il a grandi et le faire (re)découvrir à d'autres.
Le voyage sur facebook et sur twitter.

Partenaires